Clicky

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La CADA a tranché. La Commune de Nassogne doit fournir tous les documents concernant le dossier des jours de congé de l’ancien directeur général.

    Pin it!

    2024-06-10_094122.jpg

    Vous n'ignorez pas, si vous êtes un lecteur régulier du Blog que je suis de près le dossier des jours de congés de l’ancien directeur général de la Commune de Nassogne. Chaque fois que je demande les documents à ce propos à la Commune de Nassogne, le collège communal refuse de me les fournir.

    Je suis donc obligé à chaque fois de demander à la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA), qui est composée entre autres de juristes, de prendre une décision à propos de mes demandes.

    Je viens de recevoir la dernière qui a été prise le 28 mai 2024 (Cliquez sur l’image ci-dessus pour la visionner entièrement) et cette CADA m’a donné à nouveau raison.

    Elle dit même que, je cite « … les informations reprises dans le document administratif concerné PRÉSENTENT UN INTÉRÊT PUBLIC… »

    La commune de Nassogne a donc 15 jours, à dater de la réception de cette décision, pour me communiquer les quatre documents listés.

    Elle peut toujours aller en appel au conseil d’État, mais doit alors me communiquer son refus.

    Sinon les décisions de la CADA sont contraignantes, elle n’a donc pas le choix.

    Ces décisions faisant jurisprudence, rien ne vous empêche vous aussi de demander à la Commune ces documents.
    Vous pouvez faire votre demande :
    – Soit directement à Quentin Paquet, directeur général : paquet@nassogne.be
    – Soit comme moi je fais chaque fois, via la plateforme « Transparencia » (https://transparencia.be/) où là, tout est bien visible pour le grand public et pour un recours éventuel. Je peux vous aider à rédiger cette demande si vous le souhaitez.

    La Commune doit vous répondre dans les 30 jours.

    Retrouvez tous les articles concernant ce dossier via le lien ci-après : https://tinyurl.com/y32j7bws

  • Nassogne : la commune n’aidera pas les citoyens face aux ratons laveurs.

    Pin it!

    fotomelia-site-d-images-gratuites-12.jpg

    Lors de la réunion du conseil communal de ce 30 mai, Serge Demortier, de la liste «Ensemble» a interrogé le collège à propos du problème de la prolifération des ratons laveurs. Il a d’abord cité le cas d’une dame de Forrières qui est littéralement envahie par ces animaux.

    Cette dame s’est adressée à la commune qui lui a répondu qu’elle ne s’en occupait pas. Quant au DNF, il se dit dépassé par les événements et ne peut que lui fournir l’adresse d’une personne privée qui les piégerait, moyennant payement. Elle a donc contacté cette personne et en est jusqu’à présent à environ 700 euros.

    Le cas de cette dame a été évoqué dans un des derniers journaux «Vlan».

    Serge Demortier a alors contacté également le bourgmestre Marc Quirynen qui lui a répondu «Nous n’agissons pas» et il lui a conseillé de dire à l’habitante qu’elle achète une cage.

    Il demande alors au collège s’il ne peut pas y réfléchir à nouveau et changer d’avis et il cite de nombreuses communes qui aident le citoyen, cela se retrouve sur leur site internet :

    Musson : https://tinyurl.com/s2vnry5y

    Etalle : https://tinyurl.com/mry6yxvw

    Rouvroy : https://tinyurl.com/8n7ydbt2

    Pour ces communes ci-dessus, cela ne coûtera RIEN au citoyen

    Rendeux : https://tinyurl.com/4k22pf6p

    Pour Rendeux, le prêt de la cage est gratuit, mais vous devez le faire euthanasier à vos frais par une personne ayant un permis de chasse.

    Plus proche de chez nous, Marche-en-Famenne. Renseignements pris auprès du département Environnement, voilà ce qu'il en ressort : 

    "La Ville de Marche-en-Famenne fonctionne avec un piégeur. Concrètement, dès que la Ville est sollicitée par un citoyen ayant rencontré des nuisances dues aux ratons, elle lui transmet l'info et les coordonnées de celui-ci. Le piégeur va ensuite sur place installer une cage-trappe achetée par la Ville. Une fois l'individu piégé, il se charge de le détruire. Les frais sont pris en charges, dans la mesure des budgets disponibles, par la Ville. L'action est évaluée chaque année." Cela ne coûte donc rien au citoyen !

    Serge Demortier signale encore que, en Allemagne, il y a déjà de nombreux cas de soucis sanitaires avec cette bête dont la baylisascariose, La baylisascariose n'est pas mortelle pour le raton laveur, et se transmet, comme les autres maladies de ce type, via les matières fécales de celui-ci.

    445788735_10233325578432329_9026265614707557589_n.jpgLes oeufs des vers intestinaux sont libérés dans l'environnement par les matières fécales, et contaminent les animaux par ingestion. Une fois dans leur nouvel hôte, les larves traversent la paroi du système digestif et se répandent via les vaisseaux sanguins, dans le corps entier : surtout les muscles, mais aussi le système nerveux et le cerveau, générant des dégâts irréversibles (Source : wallonie.be - https://tinyurl.com/y28zzate)           .

    Marc Quirynen maintient sa décision en disant que la Commune n’est pas en mesure de pouvoir couvrir l’intervention pour tous ces frais-là. Ce n’est pas avec mille euros que l’on va s’en sortir, c’est des milliers d’euros qu’il va falloir mettre en place. Puis, il noie le poisson en parlant de fouines…

    Pourtant, en fin d'année 2023, il y avait en caisse à la Commune de Nassogne 4.737.609 €.

    2024-06-07_134231.jpg

    Et pour clôturer, Si vous trouvez des ratons laveurs morts, contactez SOS Environnement Nature au numéro gratuit 1718. Ce numéro est accessible 24h/24 et 7J/7.

    Retrouvez l'intervention en vidéo de Serge Demortier en cliquant sur ce lien : https://tinyurl.com/2kmx3hwm

  • Le Musée Utopique de l’Arbre au Château du Bois de Nassogne

    Pin it!

    1.JPG

    Au début des années ’90, l’artiste marchois Jean-Roch Focant, alors animateur à la Maison de la Culture de Marche, lance un projet de mail art (art postal).  Son nom, le Musée Utopique de l’Arbre.

    Sa carrière étant réorientée vers l’enseignement, il quitte ses fonctions et le projet n’a pas de suivi.

    En 2022, lorsque le collectionneur Philippe Marchal reprend le Château du Bois et crée le pôle d’art contemporain LAN pour Land Art Nassogne, l’artiste, qui connait bien l’initiateur du projet, lui propose de relancer l’idée et, bien sûr, de l’héberger au Château du Bois.  Quel plus bel endroit en effet pour accueillir un tel projet en lien parfait avec la nature et l’arbre singulièrement.

    C’est donc sans hésiter que Philippe Marchal accepte.
    Depuis, chaque semaine, ce sont des envois créatifs du monde entier qui arrivent dans la boîte aux lettres du LAN.
    Nous avons pu en avoir un petit aperçu lors de la fête d’ouverture de saison à la Pentecôte.

     A vos enveloppes, à vos petits papiers, à vos plumes, crayons, pinceaux et autres paires de ciseaux pour créer un envoi original avec l’arbre comme thème de votre création et envoyez le vite au Musée Utopique de l’Arbre.
    Il n’est pas utopique de créer, de donner libre cours à votre esprit créatif !

    Musée Utopique de l’Arbre

    Château du Bois

    6950 - Nassogne

  • Quel local pour les jeunes de Forrières pendant les travaux ?

    Pin it!

    5c0a9143-82c5-4f60-8e99-826a56c6aea7.jpeg

    Les infrastructures sportives de Forrières seront en travaux pendant une année entière. Lors de la réunion du conseil communal d’avril, l’échevin des travaux, André Blaise, a annoncé que des salles seraient mises à disposition des clubs sportifs en attendant la réouverture des nouvelles installations.

    Mais qu’en est-il de la « Jeunesse Forrières » ?

    Lors de la réunion du conseil communal du 30 mai, le conseiller communal Philippe Lefèbvre a interrogé le Collège à ce sujet.

    Étant donné que les jeunes de Forrières ont été priés de libérer les lieux, quelle solution leur est proposée durant les travaux ?

    Le Collège a répondu avoir rencontré les jeunes et précisé qu’ils pourraient se réunir à la maison de village de Forrières.

    Philippe Lefèbvre a cependant souligné que cette salle est régulièrement utilisée pour des activités sportives et culturelles.

    Il a suggéré de mettre à disposition des jeunes un module sur la place communale, sous certaines conditions.

    L’échevin des sports et de la jeunesse s’est engagé à discuter de cette proposition lors du prochain collège communal. Affaire à suivre…

    Retrouvez les échanges durant cette réunion du conseil ci-dessous