Clicky

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Publicité sur ce Blog

    Pin it!

    téléchargement (1).png

    Depuis quelque temps, vous apercevez des publicités sur ce Blog. Elles ne me rapportent pas terriblement, mais suffisamment, j’espère, pour pouvoir renouveler mon abonnement au site « Blog Spirit » et ainsi continuer à vous informer. N’hésitez donc pas, après avoir lu l’article, à cliquer sur une de ces publicités. Merci.

  • Pourquoi votre pelouse est-elle roussie ?

    Pin it!

    Pelouse-avec-des-taches-brunes-dues-à-la-sécheresse.jpg

    C’est la page Facebook « Info Météo » qui donne ces explications.

    Lorsque l’herbe souffre d’une chaleur intense et surtout d’un manque d’eau, elle entre dans un état latent qui lui permet de survivre : la dormance. Pendant cette période, le beau vert cède la place à une couleur jaune-brun, semblable à celle de la paille, et il est facile de penser qu’il se meurt sous vos yeux. Pourtant, sous cette apparence trompeuse, votre pelouse est bel et bien vivante, mais endormie. Toute l’eau et les nutriments disponibles sont utilisés pour nourrir le système racinaire qui est à la base de la survie de la plante au détriment de la partie aérienne du brin d’herbe, lui donnant cette apparence de mort imminente.

    La pelouse peut rester dans son état dormant jusqu’à 6 semaines sans causer beaucoup de dommages à long terme. Passé ce délai, si les restrictions d’arrosage persistent et que les précipitations se font encore rares, voire absentes, il est tout à fait possible que certaines parties de votre pelouse ne reverdissent pas. Les plaques mortes devront être réparées en remplaçant l’herbe qui n’a pas pu survivre au stress de la sécheresse.

    Dans la grande majorité des régions, le gazon est donc en dormance, les précipitations de la semaine prochaine lui feront le plus grand bien. En espérant qu’elles concernent toutes les régions de manière suffisante…

    Depuis quelque temps, vous apercevez des publicités sur ce Blog. Elles ne me rapportent pas terriblement, mais suffisamment, j’espère, pour pouvoir renouveler mon abonnement au site « Blog Spirit » et ainsi continuer à vous informer. N’hésitez donc pas, après avoir lu l’article, à cliquer sur une de ces publicités. Merci

  • Masbourg : souper moules ce vendredi 26 août.

    Pin it!

    moules-frites-marinieres.jpg

    Le vendredi 26 août à 19 h Salle des « Grands Prés » à Masbourg, les Marcheurs de la Masblette vous invitent à leur souper des Sympathisants.

    Au menu :

    Apéritif
    Moules frites ou cuisse de poulet champignon
    (à choisir lors de votre inscription)
    Dessert
    Café

    Participation aux frais : Poulet : 18 € — Moules : 20 €

    Invitez votre famille, vos amis et connaissances, ils seront les bienvenus.
    Ambiance familiale assurée 

    DATE EXTRÊME D’INSCRIPTION, AVEC PAYEMENT POUR LE SAMEDI 20 AOÛT 2022, soit chez 

    – Le Président : GERARD, Jean-François, rue de Saint-Hubert, 34 – 6953 MASBOURG — Tél. 084/21.01.86

    – La Secrétaire : HERMAN Paulette, Av. de la Toison d’Or, 88/23 – 6900 Marche-en-Famenne
       Tél. 084/31.17.09  GSM : 0471/36.58.10  Email : paulette.herger@outlook.be

    – sur le compte bancaire n° BE 04-0014-1850-2031 GEBABEBB des Marcheurs de la Masblette.

    Passé cette date, aucune réservation ne sera acceptée pour des raisons d’organisation. Merci de votre compréhension.

    Si payement par compte bancaire, veuillez renvoyer rempli le talon de l’invitation que vous pouvez télécharger en cliquant ici.

  • Jardin aux Oiseaux ouvert à Forrières ce dimanche 7 août

    Pin it!

    2022-08-03_110318.jpg

    Dans le cadre de rencontres, de découvertes et d’échanges de Nature & Progrès, Michel et Elise David-Lonchay ouvrent leur jardin au public le dimanche 7 août 2022, de 13 à 18 h., au 26, rue de Lesterny à 6953 Forrières. (courriel : michel.david@topbd.be - tél. 084.21 29 31).

    Visites commentées de ce jardin aménagé pour plaire aux oiseaux. Il comprend nombre d’arbres et d’arbustes très différents, ainsi que quatre mares, dont une est couverte d’une roselière (phragmites) servant de dortoir aux hirondelles rustiques. Des parties sont laissées en prairies naturelles. L’ensemble produit une grande variété d’insectes et de graines. 115 espèces d’oiseaux ont été observées depuis cet aménagement. A ce jardin naturel s’intègrent aussi, en dispersion, un potager et un verger de variétés anciennes.

    A proximité, au n° 54 de la rue, vous serez également accueillis à la ChèBrerie de Françoise Ledoux. C’est un excellent élevage, en bio, de chèvres et de brebis laitières.

    En suivant le lien ci-après, vous pourrez découvrir une petite vidéo où l'on parle" du jardin de Elise et Michel : http://www.canalzoom.be/amenagement-faune-sauvage/